2022-10-06T17:14:23Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/services-administratifs/Conseil%20communautaire/CMetro-07.10.22.jpg

Actualités - Mis à jour le 06 octobre 2022

L'essentiel du conseil métropolitain du 7 octobre 2022

Le conseil métropolitain a eu lieu vendredi 7 octobre 2022, à la Cité des congrès de Nantes. Au programme : une nouvelle offre de logements pour faciliter l'accession à la propriété des classes moyennes ou encore la révision des barèmes de la tarification solidaire mobilité, afin qu'elle profite à plus d'habitants.

Chaque conseil est accessible en direct et vous pouvez commenter sur Twitter avec le hashtag #Directnm

Revisionnez la séance du 7 octobre :

Nantes Métropole renforce son dispositif de prévention des conflits d'intérêts des élus, à compter du conseil métropolitain du 7 Octobre.

Comme à l'habitude, les élus qui pourraient se trouver en situation de conflit d'intérêts ne participent pas au vote des délibérations. Par transparence, ils sont désormais invités à sortir de la salle de réunion du conseil jusqu'à ce que les résultats du vote soient annoncés.

Plus de moyens pour la sécurité

Plus de moyens pour la sécurité

En ouverture du conseil métropolitain, Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, a rappelé son engagement en faveur de la sécurité : « Le droit à la sécurité est un droit pour chacun. J'en ai fait une priorité, dès mon élection en 2014. Mais c'est une bataille difficile, un travail de longue haleine qui demande sérieux, méthode et ténacité ». L'édile est revenue sur sa rencontre avec Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur,  mardi 4 octobre, qui a débouché sur des mesures concrètes : poursuite du développement de la vidéoprotection, recrutement de policiers municipaux et nationaux, unité de CRS dédiée au centre-ville....

Plus d'infos
Le Conseil métropolitain demande à l'État des moyens face à la crise énergétique

Le Conseil métropolitain demande à l'État des moyens face à la crise énergétique

Les élus de la Métropole ont adopté un vœu demandant au gouvernement de mettre en place des moyens renforcés pour faire face à la flambée des prix, soutenir les collectivités locales et pour la rénovation énergétiques des logements. « Notre monde est dépendant de l'énergie fossile, souligne Tristan Riom, vice-président de Nantes Métropole chargé de l'énergieEt quand l'énergie est en crise, tout est en crise. »

« Nous souhaitons donc anticiper les conséquences à venir de l'augmentation du prix de l'énergie, poursuit Fabrice Roussel, 1er vice-président de Nantes Métropole. Si l'on ne fait rien, beaucoup de ménages vont gravement en souffrir. L'intensité de la crise contraint à agir plus vite, les services publics sont fragilisés. Il est donc impératif de permettre aux collectivités d'accéder à un prix de l'énergie réglementé. Il faut refaire de l'énergie un bien commun, une ressource stratégique. » 

Transports : la tarification solidaire s'élargit

Transports : la tarification solidaire s'élargit

Réunis en conseil métropolitain, les élus ont acté la révision du barème d’accès à la tarification solidaire des transports, afin qu’elle puisse profiter à plus d’habitantes et habitants – en particulier les ménages à revenus moyens. Le dispositif, qui permet de bénéficier de réductions voire de la gratuité sur les abonnements Tan en fonction de ses ressources (quotient familial CAF), concerne aujourd’hui près de 60 000 personnes dans la métropole. Ce chiffre pourrait doubler avec les nouveaux barèmes, applicables en mai 2023. En plus de ce dispositif dédié aux transports en commun, Nantes Métropole instaure une tarification solidaire pour l’offre de location de vélo MonBicloo. Les réductions, de 30 à 90% selon les cas, seront appliquées dès décembre 2022.

Plus d'infos
Un pacte pour améliorer les livraisons en ville

Un pacte pour améliorer les livraisons en ville

Les élus métropolitains ont voté le 7 octobre 2022 un « pacte pour une logistique urbaine durable et résiliente », au terme d’un travail de co-construction étalé sur 2021 et 2022. « Plus de 200 acteurs privés et publics ont travaillé ensemble lors de 17 ateliers thématiques », souligne Thibaut Guiné, élu en charge de la logistique urbaine. Le pacte liste au total 58 actions, dont 11 vont pouvoir être déployées à court terme. Il s’agit tout aussi bien de favoriser la logistique par vélos cargos, que de travailler avec le MiN pour mutualiser les livraisons des producteurs agricoles en ville, améliorer les conditions de travail des livreurs, optimiser et mutualiser la logistique des chantiers BTP...

Plus d'infos
Logement : une nouvelle offre pour faciliter l’accès à la propriété des classes moyennes

Logement : une nouvelle offre pour faciliter l’accès à la propriété des classes moyennes

Face à l’augmentation des prix de l’immobilier, les élus métropolitains ont décidé d’introduire sur le marché un nouveau type de logements, à prix encadrés, pour permettre à un plus grand nombre de ménages de devenir propriétaire. Plafonnée à 3700 € le mètre carré, cette offre intermédiaire, non financée par l’État, s’adressera aux ménages qui ne gagnent pas assez pour acheter sur le marché libre, mais trop pour bénéficier des dispositifs d’accession abordable. « Notre priorité est de permettre à chaque habitant de trouver logement qui corresponde à ses besoins et à ses capacités financières », explique Pascal Pras, vice-président de Nantes Métropole en charge de l’habitat et de l’urbanisme durable. La Métropole financera la construction de 250 logements de ce type par an, « ce qui représente un effort financier d’un peu plus de 3 millions d’euros », précise l’élu.

En savoir plus
Biodéchets, consigne, produits locaux : des expérimentations pour soutenir la transition des cafés, hôtels et restaurants

Biodéchets, consigne, produits locaux : des expérimentations pour soutenir la transition des cafés, hôtels et restaurants

Les entreprises font, elles aussi, leur transition écologique. Et la Métropole soutient cette démarche avec un dispositif expérimentale en trois volets

  • Pour réduire l'utilisation des plastiques à usage unique, 30 000 euros sont attribués à l'association Les Boîtes Nomades. Cette association propose aux restaurateurs des contenants en verre réutilisables dans d'autres restaurants adhérents et consignées. Pour l'expérimentation, 50 restaurateurs bénéficieront d'une réduction de 50%.
  • Pour favoriser la collecte des biodéchets (qui deviendra une obligation au 1er janvier 2024 au-delà de certains seuils), la Tricyclerie recevra une subvention de 45 000€ pour accompagner 60 professionnels du centre-ville de Nantes avec un coût réduit de 50%; Les Alchimistes recevront 35 000€ pour accompagner 40 professionnels hors Nantes sur les mêmes modalités. 
  • Enfin pour promouvoir les producteurs locaux, des actions de communications seront menées en lien avec le MiN pour un budget de 15 000€.
1,8 M€ pour renforcer la vie commerçante dans les quartiers et les centres-villes de la métropole

1,8 M€ pour renforcer la vie commerçante dans les quartiers et les centres-villes de la métropole

Les élus métropolitains ont voté une augmentation de capital de plus d’1,8 millions d’euros, dont 1M€ financé par Nantes Métropole, pour renforcer l’action de la société d’économie mixte Loire Océan Développement (LOD). L’aménageur public, dont la Métropole est l’actionnaire majoritaire, se voit confier une nouvelle mission : acquérir des commerces vides en pieds d’immeubles et les gérer. Objectif pour la collectivité ? Augmenter le nombre d’opérations portées par la structure pour renforcer la vie économique et commerçante dans le cœur de la métropole, dans les quartiers « politique de la ville » et dans les centres-bourgs des 24 communes. D’ici 2027, LOD et sa filiale Novapole, chargée de mener une politique offensive de soutien au tissu commerçant dans le centre-ville de Nantes, devront acquérir 10 000 m² supplémentaires, au rythme de 2000 m² par an. Les premiers projets concernent par exemple la construction d’une cour artisanale au Bout-des-Landes (Nantes Nord), l’exploitation du Galilée dont les locaux accueillent de très petites entreprises et artisans à Saint-Herblain, ou encore l’acquisition de 280 m² pour repositionner les commerces de la place des Dervallières dans un nouvel ensemble immobilier qui sortira de terre en 2023.

À savoir

L'essentiel des conseils métropolitains précédents