2022-11-17T10:19:30Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/vie-associative/un%20sommet%20pour%20tous/unsommetpourtousnantes800.jpg

Avec Un sommet pour tous, des cordées pour se dépasser

Actualités Publié le 17 novembre 2022

Née à Nantes en 2019, l'association Un sommet pour tous invite ses membres à dépasser leurs limites. Littéralement.

Laurent Stéphan préside et anime l’association Un sommet pour tous © Rodolphe Delaroque / Nantes Métropole
Laurent Stéphan préside et anime l’association Un sommet pour tous © Rodolphe Delaroque / Nantes Métropole

Chaque année, Un sommet pour tous organise des expéditions jusqu'à des sommets de haute montagne pour des cordées composées à la fois de chefs d'entreprise de Nantes et des alentours mais aussi de jeunes issus de quartiers populaires de la métropole.

Des rencontres trop rares au quotidien mais essentielles aux yeux de Laurent Stéphan, fondateur d'Un sommet pour tous, qui raconte l'origine de son projet : « Avec d'autres entrepreneurs, je suis investi de longue date sur le sujet de l'inclusion. Je sais qu'il est difficile d'amener l'entreprise à se tourner vers les jeunes des quartiers et ces jeunes à fuir leurs peurs et à se tourner vers l'entreprise. Il faut du temps. Comme j'aime la montagne, je sais qu'une cordée ne fonctionne que si ses membres se comprennent. C'est une très bonne occasion de réellement prêter attention aux autres. »

De la solidarité et de la volonté face à l'adversité

Le défi est de taille, puisqu'une bonne partie des membres de ces expéditions n'a jamais mis un pied en haute montagne. Ces aventures demandent donc beaucoup de préparation mais aussi de la solidarité et de la volonté face à l'adversité. Selon Laurent Stéphan, elles apportent beaucoup en retour. Les jeunes qui y participent en reviennent avec d'avantage de confiance et le sentiment de pouvoir être respectés pour ce qu'ils accomplissent. Les dirigeants d'entreprise ont tout autant à gagner explique le président d'Un sommet pour tous : « Ça leur permet de côtoyer vraiment des gens qu'il ne font que croiser d'ordinaire. Je pense à un manager qui un an après son expédition raconte encore tout ce qu'il a découvert en passant des heures dans le minibus avec les jeunes de son expédition. Ils peuvent ainsi abandonner certaines idées reçues sur des jeunes qui n'ont pas forcément les codes de l'entreprise mais beaucoup de richesses à apporter. »

Après quatre expéditions dans les Alpes ayant bénéficié à une centaine de personnes, la dernière aventure en date organisée par l'association a eu lieu en septembre dernier en Bolivie. Trois semaines de marche pour viser un sommet situé à plus de 6 000 mètres d'altitude. Issah Cissé, travailleur social de 25 ans actuellement en reconversion, en a fait partie. Après des mois d'entraînement quotidien et un apprentissage de l'escalade, il est parvenu à affronter ce défi malgré un important mal des montagnes : « Ce projet m'a demandé de l'assiduité et beaucoup d'efforts. J'en ai gardé des habitudes sportives et aussi je pense une capacité à me dépasser. Les valeurs de l'association sont importantes pour moi, je compte m'y investir. » De nouvelles expéditions sont en préparation, et l'une d'elle pourrait avoir lieu dans l'Himalaya en 2023.

L'info en +

Un Sommet Pour Tous organise des événements au cœur des quartiers. Toujours dans cette volonté de mettre en lien les chefs d'entreprise et les jeunes avec l'escalade comme fil conducteur, l'association était présente le 7 septembre 2022, dans le quartier Plaisance à Orvault. Au programme, descente en rappel de la tour Penfeld et jobdatting.

Retrouvez plus d'infos sur le site d'Un sommet pour tous