2022-05-05T12:32:30Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/bipolarite/lucie%20ole%20675.jpg

Actualités Publié le 05 mai 2022

Cette Nantaise imagine une boîte à outils pour les personnes bipolaires

Bipolaire, Lucie Ole a compilé conseils et exercices pour aider ses pairs dans un livre inspirant et pratique qui a vu le jour grâce au financement participatif.

Lucie Ole a financé son livre sur la bipolarité grâce au financement participatif (© Célia Le Goaziou)
Lucie Ole a financé son livre sur la bipolarité grâce au financement participatif (© Célia Le Goaziou)

« J’ai été diagnostiquée bipolaire il y a quelques années. C’est à dire que j’alterne des périodes de dépression très intense et des périodes d’exaltation. Ces dernières sont tout aussi difficiles à vivre : je pense alors avoir compris profondément le sens de la vie et je dépense sans compter dans des achats inutiles » confie Lucie Ole, une habitante du vignoble nantais âgée d’une trentaine d’année. Encore mal connue, la bipolarité est une maladie psychique chronique pourtant répandue. Elle touche entre 1 et 2 % des Français. Même si elle n’a pas livré tous ses mystères (elle peut être d’ordre génétique ou traumatique), des traitements existent pour stabiliser l’humeur et vivre avec.

« Lorsque j’ai voulu comprendre et apprendre à vivre avec la bipolarité, je ne me retrouvais pas dans les livres médicaux, très théoriques, ni dans les témoignages, souvent trop tristes et désespérés, déjà publiés. Alors j’ai eu l’idée de travailler sur un manuel pratique et positif. Une sorte de boite à outils qui pourrait aider les personnes bipolaires au quotidien à s’accepter, gagner du temps et reprendre goût à la vie ». C’est là que Bipolaire (mais pas que) recherche EQUILIBRE est né. Pour l’éditer, Lucie Ole a lancé une campagne de financement participatif qui a connu un franc-succès. La moitié du stock a déjà été écoulé. « Le livre a été commandé par des particuliers mais aussi par des structures comme le CHU et les groupes d’entraides mutuelles qui les mettent à disposition des patients. Il sera bientôt disponible dans des librairies Durance à Nantes et Lise et moi à Vertou. » En attendant, rendez-vous sur le site de Luci Ole ou contactez là sur (bipolaireenterrehappy@gmail.com) pour commander.

Trouver l’équilibre au quotidien

Ce livre de 64 pages donne des conseils et des exercices que chacun peut appliquer ou pratiquer facilement au quotidien. Les lecteurs peuvent aussi l’annoter et l’enrichir de leurs propres solutions. « Bien sûr les traitements et l’accompagnement d’un thérapeute aident beaucoup à vivre avec la maladie. Mais ce sont aussi les petits gestes du quotidien, qui participent à nous faire sortir la tête de l’eau dans les phases dépressives. Dans mon cas, ce qui m’aide c’est écouter une musique dynamique, se forcer à marcher un peu, ne pas rester dans le noir les volets fermés, faire de la cuisine ou une activité créative. Il y a aussi des tutos pour anticiper les phases maniaques (sommeil troublé, excitation, nervosité) et les phases dépressives (fatigue, abattement) ».

A Nantes, plusieurs structures existent pour accompagner les personnes bipolaires, c’est le cas du Clubhouse qui a récemment ouvert ses portes dans le centre-ville de Nantes. Il est aussi possible de rejoindre un groupe d’entraide mutuelle ou des associations comme Bipole44.