2023-10-04T16:51:25Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/maison%20aidants/maison-aidants-bclavurier-23-800.jpg

Témoignages : comment la maison des aidants les a aidés

Actualités Publié le 04 octobre 2023

Ouverte en septembre 2009, la Maison des aidants est un lieu ressource pour les proches de personnes fragilisées par l'âge ou par la maladie. Un soutien essentiel, témoignent ses usagers.

Grâce à la Maison des aidants, Bernard a notamment pu bénéficier d'aides dans ses démarches administratives. © Patrick Garçon
Grâce à la Maison des aidants, Bernard a notamment pu bénéficier d'aides dans ses démarches administratives. © Patrick Garçon

Chaque année, 600 aidants venus de toute la métropole sont accompagnés par la Maison des aidants tandis que de nombreux professionnels de la santé et du soin sont sensibilisés à la situation des aidants. La Maison des aidants tente de faire de la pédagogie. « De nombreux aidants ne s’identifient pas eux-mêmes comme tel », explique par exemple Solen Ripoche, sa responsable. Mais aussi de la prévention  : « Nous sommes attentifs aux premiers signes de l'essoufflement des aidants, qui est fréquent car ils manquent de temps pour prendre soin d'eux ce qui peut entraîner de la fatigue, de la souffrance psychologique voire des retards de soin. »

Trois aidants ont bien voulu nous livrer leur témoignage :

Bernard, 71 ans :

« Mon épouse est malade depuis sept ans. Ce qui est très difficile je trouve, c’est d’identifier les différentes démarches à effectuer et les dispositifs accessibles en fonction du stade de la maladie. Ma fille a découvert la Maison des aidants il y a un an et m’en a parlé. J’y suis allé il y a six mois et j’ai pu bénéficier d’une quinzaine de séances à domicile pour m’aider dans mes démarches administratives ainsi que de plusieurs visites d’une psychologue. Mon épouse bénéficie désormais d’un accueil de jour une journée par semaine ainsi que du répit à domicile une demi-journée par semaine. C’est très important pour elle comme pour moi, il ne faut pas rester seul et il faut essayer de se faire accompagner. »

Edith, aidante depuis 2015 :

« Mon mari souffre de la maladie d'Alzheimer. Je trouve qu’à un certain stade de la maladie, l’accompagnement devient très difficile, surtout pour moi qui suis malvoyante. Il y a des jours difficiles, on se demande comment on va s’en sortir. Heureusement qu’il y a la maison des aidants, je le dis comme je le pense : toute seul j’aurais été vraiment dans la merde pour m’en sortir avec toutes les démarches et papiers à remplir. Je peux aussi avoir des moments de répit grâce à l’association Votre second souffle. C’est très important, car c’est une maladie qui rend la personne dépendante 24h sur 24h. »

Marie, aidante depuis 2019 :

«  Mon mari souffre aussi d’Alzheimer. Nous n’avons pas d’ordinateur parce qu’il était très bricoleur et qu’il a gardé le plaisir de tout démonter. Heureusement qu’une personne de la maison des aidants s’est déplacée pour m’aider à constituer chez moi les différents dossiers et démarches. Mon mari est aujourd’hui accueilli une demi-journée par semaine, son transport est proposé. Ca me permet de souffler, de faire beaucoup de sport et de faire beaucoup de choses qu’on n’arrive plus à faire à cause de la maladie. »

Le forum des aidants vendredi 6 octobre

Rendez-vous le vendredi 6 octobre de 13h30 à 17h30 à la maison de quartier de Doulon pour l'édition 2023 du forum des aidants. 

L'objectif : rassembler en un même lieu tous les services permettant de trouver du soutien, du répit, un conseil. Egalement au programme : une pièce de théâtre interactive et une conférence sur le rôle d'aidant.