2022-03-02T18:02:40Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/economie-emploi/boutique-a-l-essai/boutique-essai-675.jpg

Actualités Publié le 02 mars 2022

Un nouveau souffle pour le centre commercial du Breil

Trois commerces vont s’installer le long du boulevard Pierre-de-Coubertin grâce au dispositif « Ma boutique à l’essai ». Il permet aux gérants de tester leur activité pendant un an.

Christelle Muenga, gérante d’une boutique de lingerie gainante, accueillera ses premiers clients mi-mars. « Il fallait saisir cette opportunité, je n’ai rien à perdre. » Crédit : Rodolphe Delaroque/Nantes Métropole.
Christelle Muenga, gérante d’une boutique de lingerie gainante, accueillera ses premiers clients mi-mars. « Il fallait saisir cette opportunité, je n’ai rien à perdre. » Crédit : Rodolphe Delaroque/Nantes Métropole.

En face de la boulangerie, l’ex-salon de coiffure est devenu une boutique de lingerie gainante. Sa gérante, Christelle Muenga, accueillera ses premiers clients mi-mars. « J’ai lancé mon activité en e-commerce pendant le premier confinement et ça a rapidement fonctionné, explique cette ancienne secrétaire médicale qui a mûri son projet pendant 6 ans. Les clientes de la région sont prêtes à faire de la route pour venir essayer les produits. »
En quête d’un local pour organiser un showroom, la gérante de « Bodyperfect 8 » découvre en août 2021 l’appel à candidatures de Nantes Métropole pour intégrer le dispositif « Ma boutique à l’essai ». Ce concept, déjà déployé dans 130 villes et communes françaises, permet de tester son idée de commerce grâce à un bail dérogatoire d’un an et un loyer modéré. Après Rezé et Brains, 3 nouveaux locaux, appartenant à Nantes Métropole Aménagement, sont proposés dans le centre commercial du Breil. « Il fallait saisir cette opportunité, je n’ai rien à perdre, indique Christelle Muenga. Avec le bail dérogatoire, le risque est limité. Si mon activité ne fonctionne pas, je peux rendre les clés dans un an. Mais je compte bien signer un bail commercial. » La commerçante, suivie par une clientèle fidèle, espère « accueillir les femmes du Breil » dans sa boutique.

Deux enseignes de restauration

15 dossiers de candidature ont été déposés l’été dernier. « La sélection s’est faite sur la base de quatre critères : la viabilité financière, la nature de l’activité en cohérence avec les commerces existants, les motivations des porteurs de projets et leur ancrage dans le quartier », détaille Achille Plouzeau, chargé de mission développement économique à Nantes Métropole. En juin prochain, Nabila Babouche ouvrira son enseigne de restauration rapide et salon de thé dans l’ancienne poissonnerie. Au menu : sandwichs, salades, pizzas, spécialités du Maghreb et pâtisseries. « Avoir mon propre commerce, c’était un rêve depuis longtemps », précise la commerçante qui souhaite « créer un lieu de convivialité pour les habitants du quartier ». Le troisième projet, une enseigne de restauration rapide (hamburgers, pizzas, tacos) sélectionnée dans le cadre de « Ma boutique à l’essai » mais bénéficiant d’un bail commercial classique, ouvrira prochainement dans l’ex-charcuterie.

Boutiques à l'essai : en savoir plus