2019-10-30T16:40:38Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/logement-urbanisme/projet%20renov/projetrenov675.jpg

Actualités Publié le 30 octobre 2019

Mon projet rénov : les aides à la rénovation énergétique des biens immobiliers

Jusqu’en 2025, Nantes métropole investit, chaque année, 7 millions d’euros pour aider les propriétaires de maison individuelle et copropriétaires à réaliser les travaux de rénovation énergétique de leurs biens.

projetrenov800.jpg

Lutter contre les « passoires thermiques », ces biens immobiliers mal ou pas isolés, qui génèrent d'importantes dépenses de chauffage, est une des priorités de la feuille de route de la transition énergétique établie par la métropole nantaise. En 2017 était lancé Mon projet rénov, programme d’accompagnement et d’aides financières aux travaux de rénovation énergétiques de biens immobiliers. « Il s’adresse à tous les particuliers, propriétaires ou locataires, qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation de leur logement ou de leur copropriété pour réduire leurs factures d’énergie, améliorer leur confort et valoriser leur bien, quels que soient leurs revenus », explique Marion Gégot, chargée de mission transition énergétique à Nantes Métropole.

Dans le cadre de Mon projet rénov, propriétaires et copropriétaires bénéficient ainsi d’un accompagnement gratuit et indépendant, de conseils techniques, se voient proposer une liste de professionnels qualifiés, et les aides financières sont accordées sans conditions de ressources.

Aides aux audits

Première étape du projet de travaux : la réalisation d’un audit énergétique et architectural du bien immobilier et l’estimation de l’enveloppe financière nécessaire à sa rénovation à la norme BBC (bâtiment basse consommation). « Dans le cas d’une copropriété, la collectivité subventionne la moitié du coût TTC de l’audit, dans une limite de 5000 €, et prend également en charge 50 % du coût TTC de l’étude de maîtrise d’œuvre avec un plafond de 20 000 €. Pour une maison individuelle, la collectivité accorde pour l’audit une somme forfaitaire de 250 € au propriétaire et contribue à hauteur de 2000 € pour l’étude de maîtrise d’œuvre », détaille Marion Gégot. Des aides de l’État, versées via l’Agence nationale de l’amélioration de l’habitat (Anah), complètent les aides de la collectivité, et permettent notamment une prise en charge à 100 % du montage du projet.

Aides aux travaux

Dans le cas d’une copropriété, la subvention de la collectivité s’élève à un tiers du montant des travaux nécessaires pour atteindre la norme BBC. « Pour les propriétaires occupants, la subvention totale, en cumulant aides de la collectivité et aides de l’État, représente de 50 % à 100 % du montant des travaux », indique Marion Gégot. Les propriétaires de maison perçoivent, eux, 5 000 € de la collectivité, aide financière forfaitaire qui se complète des aides de l’État. De 50 % à 70 % des travaux de rénovation énergétiques peuvent ainsi être financés grâce aux aides. « Pour les foyers les plus modestes, les aides aux travaux de rénovation peuvent représenter 100 % de leur coût. Et un bien avec des bonnes performances énergétiques est aujourd’hui un bien qui se revend mieux », conclut Marion Gégot.

Mon projet rénov en quelques chiffres 

56 millions d’euros : c’est, entre 2018 et 2025, le montant des aides financières accordées par Nantes Métropole pour la rénovation énergétique de l’habitat des particuliers.

500 : c’est le nombre de logements à rénover par an occupés par des ménages aux revenus modestes

700 : c’est l’objectif de rénovations BBC, chaque année, des logements en copropriété.

À noter

Ça peut vous intéresser