2019-09-19T09:28:41Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/nature-environnement/nuage%20connecte/nuageconnecte675.jpg

Actualités Publié le 19 septembre 2019

Le « Nuage » hume la qualité de l’air sur l’île de Nantes

La Journée nationale de la qualité de l’air, le 18 septembre, a donné l’occasion de dévoiler le « Nuage », un mobilier urbain qui mesure sur l’île de Nantes la qualité de l’air et informe les passants sur les bons réflexes à adopter.

Les représentants de la Samoa, Nantes Métropole et la Banque des territoires ont présenté le « Nuage » à l’occasion de la Journée nationale de la qualité de l’air.
Les représentants de la Samoa, Nantes Métropole et la Banque des territoires ont présenté le « Nuage » à l’occasion de la Journée nationale de la qualité de l’air.

Quand la qualité de l’air est bonne, il se pare, dans une respiration apaisée, d’une couleur verte. Si l’air est mauvais, il passe au orange. Et clignote rouge dans un rythme trépidant quand l’air est vraiment dégradé. Dans le premier cas, un panonceau rappelle la nécessité de préserver cette bonne qualité en favorisant les déplacements à pied, en vélo ou en empruntant les transports en commun. Et dans le dernier cas, il est conseillé de limiter les déplacements en voiture, de se tenir éloigné des axes de circulation et d’être attentif à d’éventuels signes de difficultés respiratoires.

Mobilier urbain connecté

La Samoa, Nantes Métropole et la banque des territoires ont présenté, mercredi 18 septembre à l’occasion de la Journée nationale de la qualité de l’air, le « Nuage » – il a pris le nom de sa forme – un mobilier urbain connecté pour matérialiser la qualité de l’air et sensibiliser le grand public. Dessiné et conçu par Pierre-Yves Huan de l’agence Design9, le « Nuage » « s’inscrit dans le cadre du programme d’expérimentations Quartier démonstrateur, labellisé Nantes City Lab. Il participe également de la réflexion sur la transition énergétique », indique Francky Trichet, élu municipal et métropolitain en charge de l’innovation et du numérique. Air Pays de la Loire, le réseau de surveillance de la qualité de l’air sur la région, et Atmotrack, une start-up nantaise spécialisée dans les micro-capteurs de qualité de l’air, sont aussi de l’aventure.

Le « Nuage » détecte également la présence éventuelle de pollens. Il s’installera, en novembre prochain, sur l’esplanade du quai Hoche, en bords de Loire.

Plus d'infos sur le site Internet de l'Île de Nantes