2022-06-08T09:00:25Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/scenes-vagabondes/Sc%c3%a8nes%20vagabondes_4_800.jpg

Scènes Vagabondes : 4 jours de festival en plein air parc de la Gaudinière

C’est le point d’orgue de l’événement piloté par la Ville de Nantes : du 30 juin au 3 juillet 2022, 160 artistes, essentiellement locaux, se produisent dans le parc du quartier Breil-Barberie.

Le festival plante ses chapiteaux à la Gaudinière et met en valeur la scène artistique locale et sa créativité (© Stephan Ménoret).
Le festival plante ses chapiteaux à la Gaudinière et met en valeur la scène artistique locale et sa créativité (© Stephan Ménoret).

Les Scènes vagabondes, le festival artistique de plein air organisé par la Ville de Nantes, investit un nouveau parc pour son temps fort de l’été. Après le Grand-Blottereau en 2020 et 2021, c’est au parc de la Gaudinière que seront plantés les chapiteaux, avec des propositions de théâtre, danse, musique et arts de rue. « Le cœur du propos, c’est bien le soutien à la scène artistique professionnelle nantaise et le partage de son actualité avec tous les Nantais : nature, culture et circuit court », précise Emmanuel Gaudin, qui coordonne la manifestation à la direction générale cultures et arts dans la ville.

Le festival démarre par deux soirées 100% musicales. La première, jeudi 30 juin, s’annonce énergique en diable avec Camille Rock et son Chant des crevettes, Niqolah Seeva et KubE, un projet mêlant artistes professionnels et jeunes issus de l'Institut d'éducation motrice de la Marrière, à Nantes. « On sera 15 sur scène, dont 10 jeunes en situation de handicap, explique Jérôme Fourquet, qui coordonne le groupe. C’est important pour nous de jouer sur des scènes ordinaires, ça permet de casser les représentations, de montrer qu’on est dans une vraie démarche artistique. »

La deuxième soirée, vendredi 1er juillet, est consacrée à la voix féminine. Quatre artistes solo et formation locale se succéderont sur scène : la chanteuse folk Élise Bourn, Coline Rio, issue du groupe INÜIT, la révélation Zaho de Sagazan, puis les envoûtants Orange Blossom – le groupe de Hend Ahmed fêtera la sortie de son dernier opus en forme de best of, Blossom Live Sessions.

Diversité

Samedi 2 et dimanche 3, les festivités s’étirent de 11 h à minuit au fil de 30 spectacles marqués du sceau de la diversité. Parmi les immanquables du samedi : le chœur d’Angers Nantes Opéra pour des airs du répertoire lyrique, la « cérémonie de rue » de la Cie Écart (Gentilles), le jeune poète Falmarès, le cocktail funk soul de French Soul Connection… Motivé pour le dimanche ? Vous y verrez le C(h)œur des femmes avec Maison Modèle, Destroy of destruction et ses reprises bricolées, une pièce d’Yvann Alexandre, la Piste à Dansoire et son Mobil Dancing...

Le Village du livre sera de retour, avec des ateliers, un espace lecture et même une « bibliothèque perchée », imaginée par le collectif Serres, avec Escapades branchées. À noter enfin une visite commentée du parc du château de la Gaudinière, samedi ou dimanche matin à 10h30.