2023-12-01T18:19:46Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/Loire/longue%20mine/rives-loire-port-cale-800.jpg

De nouveaux aménagements sur les rives de Loire entre l’île Pinette et Longue Mine

Actualités - Mis à jour le 01 décembre 2023

L’engagement avait été pris après le grand débat sur la Loire. En 2024-2025, plusieurs observatoires, de nouveaux sentiers et une passerelle vont voir le jour à Basse-Goulaine afin d’ouvrir ce site méconnu à la promenade. Une réunion publique est organisée mardi 28 novembre pour présenter l'avancée du projet aux habitants.

L’ancien port-cale, situé à l’embouchure de la Goulaine, va être rénové pour permettre aux promeneurs de s’y poser. ©  Le Vôtre Paysage
L’ancien port-cale, situé à l’embouchure de la Goulaine, va être rénové pour permettre aux promeneurs de s’y poser. © Le Vôtre Paysage

C’est un site naturel composé de zones humides entre l’île Pinette et le pont de Bellevue. Situé sur la commune de Basse-Goulaine, à la croisée de Saint-Sébastien-sur-Loire, Longue Mine abrite des prairies pâturées par des vaches et des chevaux, un étang et cinq pêcheries le long du fleuve. Lors du grand débat sur la Loire de 2015, un collectif d’habitants et les élus de Basse-Goulaine avaient émis une série de propositions pour mettre en valeur ces rives naturelles peu connues et isolées, avec seulement deux accès sous le périphérique.

Certaines de ces propositions ont été retenues dans le cadre du Schéma directeur Loire à pied adopté en 2019 par Nantes Métropole et une étude a été lancée pour préciser les potentiels d’aménagement du site. Menée en concertation avec la commune, des habitants, des associations locales et plusieurs partenaires institutionnels, elle a permis d’arrêter un plan d’actions à court, moyen et long terme afin d’« ouvrir le site à la promenade, maintenir l’activité agricole et restaurer les milieux naturels ».

Derrière l’étang de la Croix-Rouge, une ancienne pêcherie à l’abandon sera transformée en observatoire pour offrir des vues sur le fleuve. © Le Vôtre Paysage
Derrière l’étang de la Croix-Rouge, une ancienne pêcherie à l’abandon sera transformée en observatoire pour offrir des vues sur le fleuve. © Le Vôtre Paysage

Des aménagements légers

« Il y a eu un consensus pour ne pas bousculer la faune et la flore de ce site sensible classé Natura 2000, explique Raphaël Padiou, paysagiste du cabinet Le Vôtre Paysage qui a mené les études avec OCE et le collectif Fil. L’idée est de réaliser des aménagements légers pour offrir aux habitants un lieu de promenade de proximité plus confortable, sans impacter l’environnement. » Répartis entre Nantes Métropole, la Ville de Basse-Goulaine, la Fédération de pêche 44 et l’association de la Gaule Nantaise, les aménagements verront le jour progressivement à partir de 2025.

Le 30 septembre 2022, le bureau métropolitain a voté - parmi plusieurs investissements en faveur de la préservation des berges de Loire (lire ci-dessous) - une enveloppe d’1,25 millions d’euros pour réaliser le programme porté par Nantes Métropole, en premier lieu la création d’une passerelle de 30 à 40 mètres de long, dédiée aux modes doux, qui permettra de traverser le Boireau pour rejoindre l’île Pinette. Le projet prévoit aussi de rénover l’ancien port-cale, qui servait d’accostage aux pêcheurs à la civelle jusque dans les années 1970, d’améliorer les sentiers autour de l’étang de la Croix-Rouge et d’installer plusieurs observatoires, en restaurant notamment une des pêcheries aujourd’hui à l’abandon. Pour faciliter l’accès au site, le parking de la rue du Port sera réaménagé et végétalisé. Nantes Métropole va également étudier l’amélioration du passage piéton sous le périphérique, au niveau de l’embouchure de la Goulaine.

Pour mener à bien ces aménagements, les équipes d’ingénieurs-paysagistes choisies au printemps 2023 (Le Vôtre Paysage et Artélia) travaillent actuellement à l'avant-projet. Les travaux démarreront début 2025, une fois les autorisations réglementaires obtenues. La livraison de la pêcherie, des observatoires et des aménagements du Port-Cale est prévue au second trimestre 2025, celle de la passerelle quelques mois plus tard, fin 2025. Pour en savoir plus sur l'avancée du projet, les habitantes et habitants sont conviés à une réunion publique ouverte à tous, mardi 28 novembre, à 18 h, salle Paul-Bouin.

Nantes Métropole investit pour préserver et mettre en valeur son patrimoine naturel

En plus de l’aménagement des rives de Loire à Basse-Goulaine, le 30 septembre 2022, le bureau métropolitain a adopté plusieurs délibérations en lien avec le fleuve : un diagnostic général des berges et des quais gérés par la Métropole ; des travaux de restauration du quai Doumergue à Nantes, dont une partie s’est effondrée fin 2020 ; ou encore, le confortement des berges du quai Jean-Pierre Fougerat  à Couëron. Depuis la tempête Xynthia de 2010, ces dernières s’érodent chaque hiver un peu plus, mettant en péril le cheminement piéton-vélo de cette promenade très appréciée. « Les 30 engagements pris après le grand débat sur la Loire continuent de se mettre en œuvre. Ces projets sont issus de nombreux échanges avec les habitants et les acteurs du territoire impliqués notamment dans la Conférence permanente Loire, explique Anthony Descloziers, maire de Sainte-Luce-sur-Loire et élu métropolitain délégué au fleuve. Cela montre l’importance de la Loire comme trait d’union entre nos communes. »